Boutique

Le complexe du prisme

16.00

Besançon. Commissariat central de la Gare d’Eau. Arrivant de Bergerac, la commissaire Marianne Bracq n’a pas le temps de se familiariser avec sa nouvelle équipe : le corps éviscéré d’une clocharde est découvert le jour même. Un tueur rôde dans la ville. Une image, une seule, a déclenché un flot de haine…. « Après avoir enfilé les gants et les surchausses que lui tendait le planton au sommet des marches, elle dévala l’escalier et se mêla aux hommes en blanc. Les projecteurs sur pieds étaient en cours d’installation en arc de cercle autour de la scène, alors qu’un paravent de plastique opaque masquait les lieux. Ils s’allumèrent au moment où l’équipe franchissait le cordon de sécurité. La puissante lumière blanche éclaira deux corps inertes…

Impitoyables

16.00

La notion de série noire en Franche-Comté prend tout son sens dans ce deuxième roman de Nathalie Michel, où l’amour et la mort se cotoient inexorablement sous le regard des Lieutenants, chefs d’orchestre impitoyables d’une Horde barbare. La Franche-Comté comme vous n’avez jamais osé l’imaginer.

Les secrets du cylindre

16.00

Julie vit à Lyon. Trentenaire, célibataire sans enfant, elle voue sa vie à sa passion : les étoiles. Le décès de son père la fait revenir en Franche-Comté. En guise de testament, ce dernier lui a laissé des « lettres-énigmes » qui la conduiront sur les routes de France vers une quête personnelle et philosophique. Au-delà du deuil, sa vie se trouve bouleversée. À l’image de ce médaillon offert par son père avant de mourir, elle reconstitue tel un puzzle les fragments de son histoire familiale aux secrets bien gardés…

Vengeance sans visage

16.00

Un homme crucifié contre la porte de la Citadelle de Besançon, bientôt suivi d’un second sur le fronton de la Porte Noire. La commissaire de police Nicole Desvignes est confrontée à l’enquête la plus compliquée et la plus périlleuse de toute sa carrière. Suspens, angoisse et rebondissements la mènent de Besançon à Pouilley-les-Vignes, de Dijon à Cavalaire-sur-Mer. Fabrice Pichon signe ici un premier roman policier tout à fait époustouflant.

Dans les traces

16.00

Dans la brume matinale de début d’automne, le corps d’une jeune femme flotte à la surface d’un lac jurassien. Léa et clément, sportifs de haut niveau, sont les premiers témoins du drame.Les deux jeunes gens, troublés par leur découverte, s’intéressent à l’enquête menée par Elise Lefebvre, une jeune gendarme fraîchement nommée. Lorsque les morts suspectes se succèdent, la théorie du suicide est remise en question. Quelqu’un brouille les cartes et sème les cadavres sur son passage. Ne négligeant aucune piste, Elise et Léa s’obstinent à découvrir la vérité, au risque de mettre leur vie en danger.

Témoignage Accablant

16.00

Joël Rocheval, restaurateur bisontin, est catégorique, il n’a jamais rencontré la victime. Alors, comment peut-on trouver son ADN sur le corps d’une jeune prostituée sauvagement assassinée ? D’autre part, quel rapport y a-t-il entre son procès et le journal intime tenu par une adolescente en vacances dans l’Hérault une trentaine d’années auparavant ?

Cœurs turbulents

16.00

Elvire, Clovis, Othilie se débattent dans les turbulences de leur trio fougueux, délicat et attachant. Ce roman sentimental moderne est une plongée au centre d’un improbable triangle amoureux qui, à l’issue d’un tout aussi incroyable enchaînement d’événements et de tourments divers, va tour à tour connaître des moments de plaisir, de haine et de passion, en nous entraînant de Paris à Dunkerque, en passant par Beyrouth et les Vosges saônoises… Il est porteur d’un vibrant plaidoyer pour la défense de toutes les tolérances sur l’éternelle question du choix amoureux.

Homicide par insouciance

16.00

Pourquoi a-t-on tué Maître Grossi, avocat à Besançon, suivant un mode d’exécution aussi barbare ? Après l’avoir attaché sur une chaise, son assassin lui a sectionné les veines des poignets pour le laisser se vider de son sang. Le Lieutenant Grégory Merlot et le Major Eric Godiot, chargés de l’enquête, envisagent tout d’abord l’acte d’un mari jaloux, l’homme de loi étant connu pour être un grand séducteur.

Mais quelques semaines plus tard, pas moins de trois autres personnes sans lien apparent entre elles -un directeur d’agence bancaire, un garagiste et un enseignant- sont assassinés suivant le même mode opératoire. Aucun doute, les quatre crimes ont le même auteur. Encore faudra-t-il, pour identifier ce dernier, trouver quel point commun pouvaient avoir les victimes…

Cette série de meurtres ne trouvera son explication qu’après la découverte d’un coupable pour le moins inattendu.

Résurgence

16.00

C’est l’histoire du destin croisé de deux femmes, Mathilde et Aurore. Cette dernière mène une double enquête en suivant son intuition et en écoutant son coeur fraîchement greffé. Elle revient ainsi sur l’histoire de Mathilde rencontrée dans une librairie quelques mois plus tôt.  Aux prises avec de vieux démons enfouis, elle se retrouve dans un tourbillon d’intrigues qui la mènent de Lyon à Belfort, en passant par Nancy, puis Saint-Pétersbourg. Croyez-vous au hasard ?

Louise peut dormir en paix

16.00

Certains témoignages de l’histoire restent enfouis au fond de malles abandonnées dans des greniers poussiéreux. Ce sont bien souvent des lettres ou des photos d’hommes et de femmes qui furent plongés dans le cahot d’une époque de guerre, de feu et de sang. Mais la découverte de Léon Delattre est d’une toute autre dimension. Cet ancien libraire tombe sur un ouvrage historique à la fois effrayant et inestimable. Un véritable trésor pour les scientifiques spécialisés dans l’époque du nazisme. Cependant, cette découverte met sa vie en danger. Les vieux démons rôdent autour de lui. Désormais, seuls son jeune ami Vincent et Max, un ancien flic atypique, peuvent lui venir en aide.

l’inconnue du parc

16.00

Antoine a réussi un tour de force : exercer des responsabilités de haut niveau dans une société leader en produits de beauté et épouser la fille du PDG. Pour un garçon issu d’une modeste famille de Franche-Comté, ce n’est pas si mal… Mais au bout de quelques années, il comprend que tout comme Icare qui s’était trop approché du soleil, il s’est brûlé les ailes au contact de cette caste outrageusement argentée. La plongée est si vertigineuse qu’il se retrouve SDF… Se pose alors la question : se laisser couler ou tenter de rebondir ?